6ième Session du Comité de Pilotage du PACAM

PACAM Mali > Actualités > Uncategorized > Actualités > 6ième Session du Comité de Pilotage du PACAM

Le jeudi 19 novembre 2020 s’est tenue la sixième session du Comité de Pilotage (COPIL) du Projet d’Appui à la Compétitivité Agro-industrielle au Mali (PACAM) sous la présidence de Monsieur Paul COULIBALY, Conseiller Technique et Point Focal du Projet au Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de Pêche. Cette avait pour objectif principal de faire le bilan des activités de 2020 et adopter le Programme de Travail et de Budget Annuel de 2021.

La cérémonie d’ouverture a enregistré le mot de bienvenue de la Coordinatrice du PACAM, Madame Fatoumata BA SANGARE, suivi du discours d’ouverture des travaux de la 6ième session du COPIL du PACAM par le Conseiller Technique du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de Pêche.

La Coordinatrice, dans son mot de bienvenue a souhaité la bienvenue à Monsieur le Conseiller Technique du Ministère de l’Elevage et de la Pêche, Président du COPIL du PACAM et à l’ensemble des participants, les a remerciés pour leur engagement constant à soutenir toutes les actions contribuant à l’atteinte des objectifs du PACAM.

Elle s’est montrée satisfaite des réalisations du Projet au cours de l’année 2019 malgré les contraintes auxquelles était confronté le PACAM (pandémie du Covid-19 et la crise institutionnelle du Pays qui avait entrainé la suspension de la collaboration avec la Banque mondiale). A cet effet, elle a rappelé la poursuite des travaux de réhabilitation des 300 km de pistes rurales dans les cercles de Sikasso et de Yanfolila par le PACAM, dont la réception provisoire des lots 1, 2 et 4 est prévue en début 2021. Par ailleurs, elle a annoncé que le PACAM a mené ses activités tant bien que mal jusqu’à la reprise de la coopération avec la Banque mondiale intervenue mi-novembre.

En outre, la Coordinatrice a souligné que le rapport d’activités au titre de l’année 2020 illustre bien l’implication marquée du Projet pour l’expansion de l’initiative privée.

Elle a évoqué que l’Unité de Coordination du Projet a pensé à-l’ après PACAM et à la durabilité des infrastructures réalisées. Ainsi, différentes stratégies ont donc été élaborées avec les acteurs concernés, notamment celles portant sur la maintenance et l’entretien des pistes réhabilitées, la gestion des centres de collecte et la pérennisation du traitement phytosanitaire des vergers de mangue. Pour ce faire le PACAM va former des brigades villageoises, doter les comités de matériels de maintenance et d’entretien des pistes rurales et des centres de collectes.

Enfin, elle informa le COPIL que 2021 sera mis à profit pour réceptionner les infrastructures réalisées tout en espérant lancer de nouveaux chantiers.

A son tour, le Conseiller Technique, Point Focal du Projet au Ministère de l’Agriculture et Président de la 6ième session du COPIL dans son allocution d’ouverture a : (i) souhaité la bienvenue aux membres du COPIL, à tous les participants au Comité de Pilotage du PACAM ;

(ii) affirmé que la présente session était l’occasion d’apprécier et de saluer l’initiative du Projet qui consiste à mettre en œuvre un « outil innovant » dans le domaine du segment « transformation de certaines filières agricoles » Il a rappelé que l’année 2020 qui s’achève marque la quatrième année du Projet avec un bilan globalement positif en dépit de la situation exceptionnelle (pandémie du COVID-19 et la crise socio-politique traversée par notre Nation) ;

(iii) également, il a rappelé le niveau d’avancement du Projet dans l’exécution des activités programmées ;

(iv) le Projet a réitéré l’opération de traitement des vergers de mangues avec les produits phytosanitaires biologiques contre les mouches de fruits dans les bassins de production de mangue, notamment Koulikoro, Bougouni, Yanfolila et Sikasso. Le traitement pour cette campagne de mangue 2020 concerne environ 10 000 hectares de vergers pour plus de 3000 bénéficiaires. Cette opération de traitement très attendue des acteurs a été salvatrice pour la filière et a permis d’améliorer de façon considérable le bilan de la campagne mangue que l’Interprofession mangue pourrait confirmer lors de la journée de la présentation du bilan avec les acteurs ;

(v) le PACAM a poursuivi la construction et la réhabilitation des 300km de pistes rurales et des centres de collecte et de commercialisation à Sikasso et Yanfolila dont la réception provisoire est programmée dans les prochaines semaines ; (vi) le PACAM a également mis en œuvre ses premières alliances productives à travers la plateforme d’embouche bovine autour de Laham-Industrie à Kayes. Ce pilote est centré sur une cinquantaine d’emboucheurs qui vont bénéficier des stations d’embouche bovine aux normes professionnelles (forages, étables et magasins…) et à l’accompagnement pour l’obtention de crédit auprès d’une banque commerciale de la place (BNDA) qui servira de fond de roulement pour l’activité d’embouche. En sus, il précisa que les promoteurs ont également été formés sur les techniques d’embouche moderne ainsi que la gestion financière et comptable d’une entité d’embouche. Cela reflète une parfaite illustration du partenariat public privé que le Projet souhaite multiplier, d’après lui et informa que les semaines à venir verront également la réception de ces sites d’embouche…

Il a indiqué et rassuré que l’Unité de Coordination du Projet n’a ménagé aucun effort quant au suivi des travaux avec les missions de supervision fréquentes sur les chantiers dans le but de relever les insuffisances et de donner des instructions aux entreprises afin de corriger les manquements. Il a souligné que le Projet est déterminé à désenclaver les zones rurales avec des pistes de qualité et à donner aux populations des infrastructures socioéconomiques, gage de création d’emploi.

A l’issue des échanges et des débats, les membres du COPIL ont validé le PETF 2020 et adopté à l’unanimité le PTBA 2021.

Par la Spécialiste en Communication de l’UCP du PACAM

Kadiatou Nènè BAH SANAGARE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *